La photographe de 24 ans, Marie Hyld, était fatiguée de voir les "mêmes messages, photos et mises à jour" sur les sites et applications en ligne. Essayant de trouver ''quelque chose de réel'', elle a décidé de le créer elle-même. Son projet de photographie, Lifeconstruction, met en scène Marie faisant semblant d'avoir des relations sérieuses avec des étrangers aléatoires qu'elle a rencontrés quelques instants avant que les photos ne soient prises.

Marie a écrit sur ses intentions dans sa bio Tinder. Elle a décrit comment elle voulait rencontrer ses matchs et les photographier comme s'ils étaient un couple. L'artiste a également clairement fait savoir que les photos seraient éventuellement rendues publiques. Elle a même rencontré son petit ami de quatre ans sur Tinder.
 
"Je pense que nous manquons de temps en face-à-face aujourd'hui", a-t-elle déclaré à Broadly Denmark. "Nous ne sommes jamais vraiment présents dans nos interactions. À mon avis, la situation s'aggrave et les médias sociaux en sont largement responsables. Il est ironique que mon projet ne puisse fondamentalement pas exister sans Tinder.'' Hyld ne planifia intentionnellement aucun de ses  rendez-vous à l'avance.

"Une ou deux fois, j'étais assez ébranlé à cause d'un participant qui franchissait mes limites. Mais j'étais plutôt préparée pour que cela se produise et je peux maintenant dire que cela m'a aidé à mieux me connaître.'' Marie prétendit que son petit ami n'était là que pour l'aider, lui donnant la liberté de créer la façon dont elle l'entendait.

Marie dit que nous devrions tous oser tendre la main pour créer de l'intimité et de la ''profondeur'' avec les autres. "Il est important de chercher, de trouver et de se remplir de quelque chose de réel."

Voici quelques unes de ses photos :


Source: Bored Panda